Visites : Ajouter à vos favoris Lundi 19 août 2019

Tournoi du JAQ tromboneeAperçu | Télécharger Le 20/02/2019

Tournoi du JAQ     16/02/2019 

120 joueurs ont décidé d’attendre dimanche avant de profiter du beau temps exceptionnel qui nous envahi pour le moment. En attendant, le tournoi du JAQ nous ouvre ses portes et beaucoup de monde y vient avec un grand sourire.

Le ciel est bleu, il y a plus ou moins 15° au dehors. C’est déjà le printemps. Euh, dirait-on !!!!

Je suis à la table n°4, juste devant le tableau. Pas question de me tromper de lettre. La salle est bien éclairée et je préviens François Vermaut qu’il va y avoir des problèmes de rayons de soleil Cool sur le tableau dans peu de temps. « Pas de problème », me répond-il, on baissera le store.

François prend le micro et le passe à Eric Leurquin qui nous accueille à ce ixième tournoi du JAQUEMART.

Il est 14h08 et le tournoi va commencer.

Partie 1 arbitrée par François Vermaut.

21 coups, pas de solo, 5 scrabbles et un top qui culmine à 904 points.

Ca commence en douceur : DUT en H6 au 1er coup a dû être unanime. Sachez que notre ami François est devenu le spécialiste du rejet de lettres. Sur les 21 tirages, il a remis 6 fois le reliquat, faute de voyelles ou de consonnes.

Au 2e coup, je cherche un O pour faire CLOTURAT. Nous jouons CULAT préféré à CURAT. Pensons à E-CULAT. IXIEZ fait ce prolongement. Avez-vous pensé aux différents prolongements d’IXIEZ ? (F- et M- évidemment mais aussi REF-, REM-, PREF- et SUFF-IXIEZ). LOUPE joué au 4e coup n’a que 3 prolongements possibles…mais pas ici. C’est TOU-LOUPE, CHA-LOUPE et ENTOUR-LOUPE. Il faut juste penser à LOUPER, LOUPEZ, LOUPES. (PETOULET, POULETTE ou POULOTTE n’ont pas trouvé de place sur notre grille).

Puis vient le premier scrabble. VOISINAT est connu. Il faut juste trouver la place pour le mettre. Voilà un T. Ca fait 86 points sauf pour bibi qui n’a pas vu la place. Pourtant mes lunettes sont propres. Et vlan, 56 points perdus bêtement.

HEIN, QUETAT, KEN et RI sont faciles. Encore faut-il penser aux prolongements de QUETAT. Si vous avez fait la même chose que moi, je suis sûr que vous en avez trouvé beaucoup. Les voici : DEBEC-, DECHI-, DECLI-, ENCLI-, REMPA-, DEBE-, DEPA-, EMPA- et le plus facile RELO-QUETAT….que je n’ai pas vu au bon moment ! M…e !!!

L’acidification des fibres textiles, c’est l’ACIDAG(E) que nous plaçons au 10e coup. C’est un scrabble unique qui fait des dégâts. Je ne suis pas le seul à me demander pourquoi l’arbitre a choisi WAPS à la place de WASP. Bon, il faut faire avec !!!

Le soleil taquine le tableau et nous ne pouvons plus distinguer les mots d’en bas. Il n’y a pas de store à la fenêtre concernée par cet éblouissement et on doit faire avec !!!! Dommage pour le(s) joueur(s) qui joue(nt) sans jeu et se base(nt) simplement sur ce qu’il(s) voie(nt) sur le tableau. 

RELO-QUETAT, bien connu pour sa transitivité alors que loqueter est bien intransitif, n’est vu que par peu de monde. Même des champions ne l’ont pas vu. Pas de place pour ENFERMEES ou ENFUMEES, alors on se contente de NEFS en collage.

ERAT(H)EME (70) est choisi parmi plusieurs solutions et de nombreux scrabbles sous-top de qualité tels que METAMERE ou METAYERE. Le tirage « YTTOLEE » ne scrabble que sur les 2 lettres M et B en même temps. Avez-vous vu ce scrabble ? Moi pas. C’est MOBYLETTE. Waouh ! On se contente de YOL(E).

Sur le coup de EMEUT, la tension monte puisque nous pouvons presque jouer METTEUR, MURETTE, MEURETTE, … VENDRAIT est facile mais les distraits jouent TENDRAIT ou TIENDRAI ou TEINDRA pour quelques points de moins.

JEUN est préféré à JEAN mais il y a au même endroit un FEUJ qui ne perd que 3 points. Le gagnant de cette première partie, Romain Santi, ne perd qu’1 seul point sur OISELA. Mercredi, à l’interclubs, il avait déjà raté OISELLENT sur EN placé.

Enfin, la partie se termine avec HURONNES qui prend 3 points à HONNEURS et 4 points à HUERIONS.

La partie est donc gagnée par Romain Santi (903 sur 904) devant Paul Fraiteur et Louis Eggermont (894), un podium brainois. Mais les suivants ne sont pas loin. Daniel Castelet (892), Christian Pierre (891), Guy De Bruyne (891), Marc Noël (886) attendent la seconde partie pour prendre leurs places.

La mi-temps permet aux fumeurs de faire des nuages sous le ciel toujours bien bleu. Par contre les non-fumeurs se goinfrent de douceurs…tartelettes, petits gâteaux, couques diverses….et j’en passe.

(Je ne comprends pas comment il se fait qu’on doive faire de l’auto-ramassage alors que le JAQ a du personnel en quantité.)

Partie 2 arbitrée par Eric Leurquin.

20 coups, toujours pas de solo, 4 scrabbles et un top à 830 points.

La partie commence à 17h00 pile.

FADEE au 1er coup met l’assemblée en confiance. Mais directement au 2e coup, c’est la panique. BI+YO ?EL laisse entrevoir 1 ou plusieurs scrabbles. Il n’en est rien puisque nous jouons YODLIE(Z) pour 38 points. Ouf ! Je suis content de voir RUBANAI en petit collage alors que 2 scrabbles nous taquinaient : BINAURAL ou TRIBUNAL.

Après ce demi hiver très triste et fort mouillé, tout le monde a vu ENRHUMES (89). FAUVE n’a certainement pas fait l’unanimité puisqu’il y avait l’INFAME FAMINE pour 2 points de moins.

Le soleil ne voilait plus le tableau principal et pourtant je ne vois ni BINOMES ni SNOBISME. Snif ! DINEREZ, préféré à RENDIEZ, peut être prolongé par 3 solutions : BA-, RA-, et DO-DINEREZ. Nous ne saurons en mettre aucune. André Tricnaux, trop fort, est distrait. Il se trompe de lettre et joue RENDZINE. Beau mais bulle !

MECHAIT en quadruple était téléphoné. Par contre tout le monde ne connait pas LERCH qui peut se prolonger uniquement par un E. Effectivement, LERCH ou LERCHE est un adverbe qui veut dire « pas beaucoup ». Donc, sur le coup de IULES, de nombreux joueurs ont bullé en faisant « lerchs ». ISOLOGUE ou LOUVOIES ne passent pas.

Dans la suite de la partie, seuls 2 mots ont fait mal. C’est NOROIT (vent du nord-ouest) ou  NERITE (mollusque gastéropode) ainsi que le dernier coup EN(C)OLLAI (74, s-t 21).

La partie est gagnée au TOP par Christian Pierre (830/830) devant Louis Eggermont (828), Romain Santi  et Guy De Bruyne (827) et Daniel Castelet (824).

En attendant le classement final, Eric Leurquin a tiré au hasard quelques billets qui ont fait d’heureux gagnants de bonnes bouteilles de vins. J’ai tellement mal joué que je me suis tiré en « stoemeling » comme on dit à Bruxelles.

Classement final.

  1. Romain Santi     1730 sur 1734
  2. Louis Eggermont     1722
  3. Christian Pierre     1721
  4. Guy De Bruyne     1718
  5. Daniel Castelet     1716

Très belles places de Clara Gonin Embarrassé (9e en espoir) et de Logan Michiels Cool (15e en junior).

 

Merci aux organisateurs, c’était très bien. Cependant, pensez au soleil sur le tableau pour l’année prochaine et au …. vélo …. auto .... ramassage. Hi hi hi.

(Il y avait 15 brainois au tournoi, soit 1 joueur sur 8. Bravo à eux.) Sourire

Auteur : Jicébé


Commentaire (1)
Catégorie : Résultats

Commentaire

François Vermaut Cher Jean-Claude,
Petite explication sur le choix de waps plutôt que wasp.
D'abord, le S final permettait de scrabbler au pluriel sur la gauche, ce qui offre plus de possibilités que sur le P.
Ensuite, WAPS admet SWAPS comme benjamin, ce qui laissait une autre ouverture au-dessus du mot, avec la possibilité de scrabbler.
Enfin, à droite de WAPS, il était possible de descendre toutes les formes en GUA, GUE, GUI (PU/SA,SE,SI) sous le G d'acidage, voire toutes les formes en UGUA, UGUE, UGUI en appui sur le W (WU).
Bien cordialement,
François
18/02/2019 à 14h29min



N'hesitez pas à laisser vos commentaires !


Scrabble Braine Trust. 2011. Administration

Retour en haut